Rigasite

Accueil > Editos > Chávez antisémite ?

Chávez antisémite ?

mercredi 11 janvier 2006, par rigas

Libération a publié un fracassant article dénonçant le Président Chávez pour anti-sémitisme. L’article est signé d’un journaliste qui s’est montré un inlassable ennemi de Chávez, Jean-Hébert Armengaud, qui a souvent publié des papiers virulents contre Chávez et sa révolution bolivarienne. On devrait ne pas être d’accord avec Chávez sans verser dans la totale paranoîa ; mais dans le cas du Venezuela cela ne semble pas être le cas, tout le monde versant dans une sorte de fièvre maniaque contre le Venezuela de Chávez(y compris un grand nombre de Venezueliens). En fait, non maintenant c’est la totale paranoïa en permanence. Cela fait semble-t-il longtemps que les détracteurs de Chávez sont aux abois pour démontrer son anti-sémitisme. Alexandre Adler dans le Figaro avait déjà fait état de cet anti-sémitisme supposé.

Chávez s’exprimait devant une ONG assez connue au Vénézuéla, animée par ce qu’il est convenu d’appeler des Théologiens de la libération. Il a déclaré durant cette réunion :

« Le monde appartient à tous, toutefois des minorités, les descendants de ceux-là mêmes qui crucifièrent le Christ, les descendants de ceux-là mêmes qui expulsèrent Bolivar d’ici et le crucifièrent d’une certaine manière à Santa-Marta, en Colombie ; une minorité s’est approprié les richesses du monde ; une minorité s’est approprié l’or de la planète, l’argent, les minéraux, l’eau, les bonnes terres, le pétrole, les richesses donc, et les a concentrées entre quelques mains : moins de 10 % de la population mondiale est propriétaire de plus de la moitié des richesses du monde »

Comme ce n’est pas les juifs qui ont expulsés Bolivar et le "crucfièrent" à Santa-Marta, on ne voit pas bien de quoi il s’agit....

Le Centre Simon Wisenthal de Buenos Aires a été le déclencheur de cette campagne de presse qui frise la calomnie. En tout cas, c’est pas honorable de la part de Libération de se lancer dans cette campagne.

- Lire : Un article de Acrimed sur le sujet


J’en profite pour signaler un très beau travail de terrain auprès des ingénieurs et ouvriers des Pétroles du Vénézuéla au moment de la grève des pétroliers, qui était surtout une grève politique des cadres contre le gouvernement.

- Canino, Maria Victoria ; Vessuri, Hebe. 2005. Rebelión de saberes. Los operadores en la refinería de Puerto La Cruz. Revista Venezolana de Economía y Ciencias Sociales. 11 (1) : pp. 129-165

- Revista Venezolana de Economia y Ciencias Sociales
(malheureusement n’est plus en ligne)

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?