Rigasite

Accueil > Lectures et choses vues > Un road movie au Moyen Orient

Un road movie au Moyen Orient

mercredi 1er février 2006, par rigas

Je signale un film bien fait, drôle et qui donne une impression très juste du Moyen Orient.

Le film s’appelle l’Attente (Casting in Jerusalem). Un jeune metteur en scène se promène au Moyen Orient pour trouver des acteurs pour le futur Théatre National de Palestine à Gaza. Le personnage du metteur en scène, assez odieux, que campe magnifiquement Mahmoud Al Massad est finalement moins central que les dizaines de personnes qui sont "castés". Le plus hilarant sont ces petites scènes où le metteur en scène palestinien, bien arrogant et qui ne comprends pas du tout les attentes des acteurs, de ces hommes et femmes qui n’ont qu’une idée : rentrer au pays. Et qui ne semble jamais saisir le ridicule de ce qu’il demande, jouer à "attendre".

A Amman, une longue colonne s’est formée car le mot a couru que ceux qui réussiront le casting iront en Palestine. Cet homme qui veut enregistrer un message adressé à son frère. A Damas, ce viel acteur qui refuse de perdre son temps à jouer à attendre. Cet autre ancien acteur devenu vendeur de voitures qui fixe pendant 3 minutes la caméra sans bouger puisqu’on lui demande de jouer à attendre. Un autre joue une scène étrange où il se dénude pour jouer un rôle de personnage crucifié. Une jeune fille chante d’une voix magnifique "reviens mon fils, reviens mon fils". Cet autre qui s’allonge pour attendre plus longtemps !

Tous les gens connaissent ou prétendent connaître les parents, les cousins, les oncles des uns et des autres. Quand ils apprennent que le petit groupe du metteur en scène vient de Palestine, les gens montrent toute leur connaissance de l’âme palestinienne : telle femme parle des familles de là-as, tel enfant connaît tous les grands poèmes, telle autre gamine chante une chanson. Les sentiments sont forts et très politiques. La femme, Bissan, conciliante et nettement plus compréhensive, qui s’assombrit à l’évocation de son père par un des acteurs qui sont passés au casting. Le regard intense des manifestants qui font une minute de silence pour les martyrs palestiniens à Damas. Et même la naissance du sentiment d’amour entre l’hôtesse en Syrie, une belle blonde, et le jeune caméraman est empreint de cette vie politique trop intense : le jeune homme dit ne pas regretter d’être parti car elle rentrera sûrement au pays. Un monde d’espoir. Même dans ce bourbier qu’est le camp de Shatila.

Le film vaut aussi pour les atmosphères des villes et des lieux, Gaza, Jerusalem, Amman, Damas, le camps palestinien de Shatila au Liban (mais pas Beyrouth) avec leurs traces de la guerre, le cimetière des morts de Sabra et Shatila —un moment poignant. Les passages de frontières sont vraiment réalistes : on s’y croirait vraiment, et les jeunes douaniers (surtout syriens) ou la douanière Israélienne sur le pont d’Alenby sont comme vrais de vrai. Ce Masharawi a fait un rudement bon téléfilm, une sorte de road movie palestinien avec humour et un vrai bonheur des images.


Carte d’identité du film :

Attente
(Casting in Palestine)
Téléfilm de Rashid Masharawi
Scénario : Rashid Masharawi, Oscar Kronop
Avec : Areen Omari (Bissan), Mahmoud Al Massad (Ahmad), Youssef Baroud (Loumir), Abderrahman Abou El Qassem (Abou Jamil), Fouad Alshomali (Abou Ziad), Shukran Murtaja (Anouar), Abed Askouli (Bashar Ibrahim)
Image : Jacques Besse
Son : Bruno Auzet
Costumes et décors : Hussein Baydoun
Musique : Ralph el Khoury, Elie Barbar
Coproduction : ARTE France, Silkroad Production
Palestine/France, 2005, 1h29mn
ARTE France


Lire une interview de Masharawi dans l’Humanité.


Rappel : Film qui me semble plus juste que le déjà très bon Paradise Now de Hani Abu Assad, qui décrit les derniers jours de deux futurs kamikazes.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?