Rigasite

Accueil > Editos > CPE = faux pas ou volonté suicidaire ?

CPE = faux pas ou volonté suicidaire ?

mercredi 8 mars 2006, par rigas

Après avoir manifesté comme nombre de français contre la mise en place du CPE, je me réjouis du vaste mouvement de protestation contre cette législation inacceptable moralement et qui de plus me semble économiquement suicidaire.

Moralement inacceptable car on ne peux pas virer les gens sans un motif, fut-il strictement économique. Or le projet de loi évoque la possibilité de licenciement sans motif. Ceci va non seulement à l’encontre du droit du travail, mais aussi à l’encontre de la plus élémentaire règle de fonctionnement d’un système économique basé sur la confiance.


Photo prise au démarrage du cortège CFDT.
Voir ici une vidéo de l’ambiance nettement plus cool chez les lycéens.

Economiquement suicidaire, car on légitime la position de précarité des plus jeunes entrants sur le marché du travail. Une économie ne peut pas fonctionner sur un stock vieillissant d’employés : elle a besoin de renouveler "la force de travail" comme on disait autrefois. Découpler le travail des avantages sociaux et économiques qui lui sont associés (avoir accès à un logement, avoir accès à un crédit) n’est pas une solution au problème bine connu en France du coût des licenciements et de manière général du coût du travail.

On peut aussi se demander s’il ne s’agit pas là d’un faux pas du gouvernement Villepin trop pressé, agissant à coup de "49-3".

Mais réduire l’opposition au CPE à une lutte contre le gouvernement serait dommageable. Ce serait l’occasion de lancer une grande discussion nationale sur l’emploi des jeunes. Car il devient impossible de continuer dans un pays qui compte 50% de jeunes dans le chômage de longue durée.

Lire à ce sujet :

Timothy B. Smith. La France injuste. 1975-2006 : pourquoi le modèle français ne fonctionne plus. Editions Autrement.

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?