Rigasite

Accueil > Editos > Le blog de Attali

Le blog de Attali

jeudi 18 mai 2006, par rigas

MAJ (janvier 2008) : Attali dirige la savoureuse entreprise de libération de la croissance. Il remet son rapport avec des mesures nombreuses visant à améliorer la performance. Je me pose cette question : pourquoi dit-on que la croissance française va mal ? Et pourquoi -plutôt que de libéraliser la croissance- ne tient-on pas compte de l’absence de perspectives qu’offrent les entreprises françaises à leurs employés (cf. l’excellente analyse de Thomas Philippon sur le capitalisme français, un des meilleurs ouvrages de l’année 2007)

Tout le monde se met à bloguer, même les illustres.
Jacques Attali a un blog. et un de ses posts porte sur Islam et développement.

Je cite :

La civilisation de l’islam était jadis prospère", a déclaré le président indonésien, Susilo Bambang Yudhoyono, à l’ouverture d’un sommet réunissant, samedi 13 mai, les plus hauts dirigeants des huit nations musulmanes les plus peuplées du monde à Bali , le D8. "Lors du premier millénaire, nous avons développé de nombreuses choses et fait progresser la civilisation dans le monde. Nous avons été les premiers acteurs de la mondialisation". C’est exact. Mais il oublie de rappeler qu’à cette époque, il était possible à des non-musulmans de vivre (presque) libres dans des pays majoritairement musulmans, ce qui n’était pas le cas pour les musulmans dans les pays chrétiens. Aujourd’hui, dans de nombreux pays musulmans, il n’en va plus de même : chrétiens et juifs n’y ont plus leur place, sinon comme des étrangers, employés de firmes étrangères, et sous surveillance. De plus, la conversion d’un musulman à une autre religion du livre reste, dans beaucoup de ces pays, puni de la peine de mort. Développer les échanges entre les pays du D8, ne suffira pas. Ils ne représentent que 3,5 % des échanges mondiaux pour 14 % de la population mondiale. Il leur faudra, comme les autres, apprendre à accueillir les autres, et à sortir de la théocratie. Ainsi avance le progrès : par la curiosité à l’égard des autres.

En ces temps de grande intolérance (affaire des caricatures, attaque du bistrot "La mer à boire" de Belleville à Paris qui a été saccagé par les "grands frères" pour avoir osé montré des caricatures anti-religieuses, ministre à l’immigration hollandaise qui veut déchoir de sa nationalité la députée d’origine somalienne Hirsi Alli qui proteste de manière véhémente contre la religion musulmane, etc...) cela me semble une observation lucide. D’ailleurs, les intellectuels arabes l’ont eux-même mainte fois souligné : les gouvernements des pays musulmans sont coupables de ne pas laisser se développer une véritable culture démocratique (voir le rapport sur le développement humain des pays Arabes).

Attali, a aussi écrit cette petite phrase qui me semble très juste :

Un peuple en déclin se raconte des histoires sur lui-même. Un peuple en mouvement raconte des histoires au monde. Un peuple en désarroi lit par nostalgie et par voyeurisme. Un peuple en liberté lit pour apprendre et par enthousiasme. A chacun le récit de son avenir.

(dans l’Express 12 septembre 2002)

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?