Rigasite

Accueil > Editos > Crise de Libération

Crise de Libération

lundi 13 novembre 2006, par rigas

Crise de Libération. Voici la position de Edwy Plenel :

Notre conviction est que nous vivons une crise de l’offre et non pas de la demande. S’il y a déclin, c’est parce que nous ne sommes pas au rendez-vous des attentes des lecteurs. C’est la qualité des contenus qui, demain, fera la différence.

Le déficit de journaux, la faiblesse de l’offre, n’est-elle pas le signe de la faiblesse des idées ? Et cette faiblesse n’est-elle pas le désarroi face à une droite qui se veut "révolutionnaire" (à la Gingrich aux US ce qui donna les Cheney, Rumsfeld, Perle et Wolkowski au pouvoir), un centre (Bayrou) qui avance à pas masqués en se présentant comme un homme indépendant, des alter-mondialistes qui se définissent comme le front du refus, enfin un projet culturel éclaté ? On cite (chexz "embruns" par exemple) la santé financière du Canard enchaîné comme contre-exemple : je constate que râler, si possible avec des jeux de mots et des petits dessins, en France, est plus payant qu’informer. Je constate que lire les journaux ne fait pas partie des actions civiques, comme voter, mais relève d’une décision individuelle.

Il sera trop tard quand on se rendra compte que les actes individuels nécessitent des canaux d’expression qui, eux, ne sont en rien individuels.

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?