Rigasite

Accueil > Science,Technology, Policy > Un rapport de l’Académie des sciences sur la recherche en France

Un rapport de l’Académie des sciences sur la recherche en France

vendredi 28 septembre 2012, par rigas

Il faut que l’AERES disparaisse. Même l’Académie des Sciences le dit.
Cette agence de notation ne vaut pas mieux qu’une agence de notation financière. Elle est une véritable nuisance (comme Moody’s, Fitch, et Standard & Poors) . Son travail de labélisation ne sert à rien d’autre qu’à justifier a postériori les choix budgétaires ou encourager des futurs choix sur la base d’une évaluation déconnectée de la réalité du fonctionnement des laboratoires. Rapports inutile, coûts exhorbitants. Ce machin est une vraie catastrophe. L’Agence Nationale de la Recherche est largement suffisante. ça et des labos mieux dotés ça irait déjà mieux en France.

En tout cas, l’Académie des sciences propose d’éliminer l’AERES :

Autant l’introduction de l’ANR dans le paysage des outils permettant le financement sur
projets est considérée comme un point positif, autant l’AERES fait la quasi‐unanimité
contre elle. La suppression de l’AERES doit conduire à la mise en place de structures
d’évaluation dépendant directement des universités et des organismes de recherche qui
auraient la charge de constituer des comités d’évaluation indépendants, faisant appel à
des experts nationaux et internationaux reconnus. Les structures nationales actuelles
(CNU et comités nationaux dl’évaluation des chercheurs.

Ces messieurs de l’Académie (une seule femme dans le comité de rédaction de ce rapport, Catherine Bréchignac, secrétaire perpétuel de l’Acadméie !) prennent un ton dramatique :

La recherche publique française souffre ! Elle souffre de trop de complexité, de trop de
papiers à remplir, de trop peu de temps à consacrer à la recherche elle‐même. Le
chercheur a le sentiment de n’être souvent qu’un simple enjeu administratif entre
différentes instances ou organismes à un moment où la mondialisation des échanges
oblige les pays les plus dynamiques à compter sur la créativité et l’innovation pour maintenir un emploi de qualité.

Bon j’ironise mais elle a raison Mme Lacade et Mie ! On y trouve une réflexion sur différents points chauds en ce moment.

Lire le rapport de l’académie des sciences intitulé ""Remarques et propositions sur les structures de la recherche publique en France" (adopté le 25/09/2012) consultable en ligne :

Présentation :
http://www.academie-sciences.fr/activite/rapport.htm

Rapport :http://www.academie-sciences.fr/activite/rapport/rads0912.pdf

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.