Rigasite

Accueil > Muziks et sons > Nouvel album de Claire Diterzi : "Le salon des refusées"

Nouvel album de Claire Diterzi : "Le salon des refusées"

lundi 11 février 2013, par rigas


Après le magnifique "Tableaux de chasse" Claire Diterzi (sur wikipedia) sort un nouvel album, Le salon des refusées. [1]

Dans une interview sur évène, elle donne une belle leçon. Elle a en effet été trainée dans la boue lorsqu’elle avait obtenu une résidence à la Villa Médicis. La polémique fut veule, basse, ignoble. On l’a attaquée sur son physique, sa musique, et ces « défenseurs » de la musique contemporaine s’en sortent finalement très très mal.

... j’ai été très fragilisée par cet événement, c’était très violent et injuste. On s’est attaqué à mon physique et à mon travail de façon très tordue, sans qu’on prenne la peine de comprendre ma musique. À un moment, j’ai même voulu annuler mon séjour là-bas. Mais quand j’y réfléchis, je trouve ça tellement vain et gratuit ce qui a pu être dit sur moi, que ça m’a inspirée. J’ai su très tôt que je voulais appeler le disque Le Salon des Refusées. C’est une polémique qui m’a nourrie. Ce n’est pas facile de se faire haïr et mépriser. Quand j’ai commencé à la Villa, j’étais vidée. Mais je suis une bosseuse, donc plus j’avançais dans mon écriture et plus j’étais contente. Je sentais que je tenais quelque chose de beau et de fidèle à ce que je suis.

Bravo pour cette belle leçon de persévérance ! Ce disque baroque électrique est un ovni magnifique dans le paysage musical. Il associe la viole de gambe de Christine Payeux et la guitare électrique de Claire. Il y a aussi une reprise d’une chanson que j’adore, Riders in the Storm des Doors, qui me rappelle mon adolescence (p’tain !). C’est une artiste qui a aussi chanté « on n’est pas là pour se faire engueler » de Bois Vian, autre chanson qui me va droit au coeur pour l’avoir beaucoup chanté.
Elle a le chic pour interpréter mes chansons préférées !

J’ai gradé le souvenir d’une artiste exceptionnelle sur scène, d’une force, d’une intensité rare. Ce fut un concert je crois en 2009 à Saint-Denis, un concert au Festival Métis autour de ’Tableau de chasse’. Je ne la connaissais pas alors et je n’y étais allé que parce que les dates et le lieu me plaisait et quelques rapides écoutes me suffirent à me convaincre que ça valait le coup d’y aller. Pas de places à l’avance. Le concert avait lieu dans une tente. Ambiance plutôt bon enfant. J’étais avec ma femme au premier rang. La Claire Diterzi et son groupe de filles déjantées se sont déchaînées. Elle est aussi venu m’offrir une fleur lors d’une chanson, je crois que c’était "La vieille chanteuse" et donc je suis devenu fan (évidemment) subjugué par la rousse magnifique. Mais aussi par sa musique d’une grande intensité. Une vraie claque. J’ai aussi écouté avec attention et sa musique est d’une grande originalité. Elle trace son chemin encore en dépit de tout, en mélangeant les genres, en brouillant les pistes, en faisant vivre la créativité. C’est bien, c’est nécessaire.

Merciterzi !

Claire Diterzi sur Deezer


[1J’ai eu l’info grâce à l’émission de France cul juste après les infos de midi sur notre magnifique webradio Pure de Evoke, enfin réparée dans un atelier indescriptible... ça sert ces petits joujoux technologiques.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.