Rigasite

Accueil > Muziks et sons > Nouvel album de Aurore Quartet : "Violin Moods"

Nouvel album de Aurore Quartet : "Violin Moods"

lundi 11 février 2013, par rigas

Aurore Quartet, mon groupe de jazz préféré, évolue. Evolue beaucoup et en bien. La nouvelle formation est un quintet ! Il y a les piliers, Aurore Voilqué au Violon et Ziggy (Sigfried Mandacé) à la guitare, et trois nouveaux : un batteur extraordinaire les a rejoint, Mourad Benhamou, ainsi qu’un saxophone, Jerry Edwards et à la contrebasse Basile Mouton. Cette nouvelle formation a produit "Violin Moods" chez "Arts et Spectacles".

Le grand changement par rapport à la période précédente est que la petite Aurore a pris du galon (elle a été le violon de Thomas Dutronc), ça se sent et ça donne de l’assurance, et elle a aussi ajouté une section rythmique qui détinne avec Mourad Benhamou [1] et Basile Mouton à la contrebasse.

J’ai écouté le quintet au Duc des Lombards (elle a joué pour amorcer une série de concerts de jazz français en janvier 2013). Elle tient la scène avec la même aisance et je crois que tout le secret de cette gamine magnifique c’est ça : sa capacité à tenir la scène. elle aussi d’une grande discrétion, elle "ne se la joue pas" quand les autres jouent, elle chante toujours avec sa voix charmeuse et d’une grande gaieté, elle trimballe toujours cet esprit unique, que je ne peux appeler que esprit français (voir précédent article) (je ne voie pas comment l’appeler autrement). Sa technique est irréprochable, et Ziggy se déchaîne sur un nouvel engin, une guitare électrique assez exceptionnelle (je connais pas la technique mais ça dégage !), et son jeu s’est beaucoup affiné, avec cette façon extrêmement originale, très "manouche" et très nerveux, qu’il a de jouer. Ziggy est un musicien et compositeur exceptionnel. Et je crois que c’est le "couple" Aurore-Ziggy qui forme la colonne vertébrale de cette formation. Il n’y a qu’a voir leurs yeux quand ils jouent, la manière de se comprendre sur scène. Mais c’est meilleur aussi parce que la nouvelle formation est très complémentaire : la force et le jeu exceptionnel de Mourad, très Max Roachien, à faire danser les drums —écouter "Fifth for Franck" des Jazzworkers pour vous en convaincre—, donne des ailes à la formation. Jerry et Basile ont le talent nécessaire pour donner le volume et les lignes de forces nécessaires à ces lignes musicales originales et peu communes dans le paysage (bon, je ne connais pas tout mais là je pense que c’est vraiment un groupe exceptionnel).

Le disque contient des morceaux anciens du groupe mais vraiment propulsés par la nouvelle formation. Notamment ma chanson préférée "Les fenêtres de Moscou". Continuez comme ça les "Aurore" : vous irez loin en suivant ce fil qui n’est pas seulement original mais profondément enraciné dans une tradition française.

On peut écouter ces musiciens assez souvent au Bar Le Defender de l’Hotel du Louvre. Chercher sur Facebook Aurore, Siegfried Mandacé, et la page de l’Aurore Quartet pour les infos et programmes.

Une interview de Aurore :


[1Mourad dirige par ailleurs une formation super sympa, les Jazz Workers

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.