Rigasite

Accueil > Chine > Xiagang — ouvrier déchu

Entrée dans un vocabulaire imaginaire

Xiagang — ouvrier déchu

jeudi 17 juin 2004, par rigas

Ouvrier déchu.

On appelle Xiagang, litt. descendu de son poste de travail, un ouvrier sans emploi qui cependant bénéficie encore des avantages sociaux de son entreprise. Concerne les salariés des entreprises d’état.

Il doit y en avoir autour de 30 millions

Deviennent ouvriers peut-être ailleurs, ou chômeurs (officiellement 7,7 millions) ou encore patrons (quelques uns, évidemment). Sur ces derniers voir l’article de Guiheux (2004).

Lire :

- Guiheux, Gilles (2004). Le nouveau "retournement" des corps et des esprits en Chine : la mise à leur compte des travailleurs licenciés du secteur d’état, Homme et Société. Automne 2004, A paraître.

- Li Peilin et Zhang Yi (2004). La réinsertion professionnelle des xiagang, Perspectives Chinoises. 2004. Vol. 81, janvier-février 2004, pp. 32-43.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?