Rigasite

Accueil > Cuisine > Joues de lotte aux poireaux et cumin

Joues de lotte aux poireaux et cumin

mardi 1er mars 2016, par rigas

Une recette improvisée qui s’est avérée un pur délice dans sa simplicité.

Pour 2 personnes

- 4 à 6 joues de lotte (env. 500 g.)
- 2 blancs de poireaux émincés tendres
- 150gr. de pleurotes
- ½ c à café de cumin
- piment d’Espelette ou poivre noir
- sel
- 2 gousses d’ail
- 1 ou 2 échalottes
- 4 à 6 c à s d’huile d’olive

Coupez les joues en morceaux pas trop petits, enlevez les peaux résiduelles s’il y en a (ça ne se mange vraiment pas).

Dans une grande poêle [1], faire revenir à feu doux les blancs de poireaux émincés et coupés en tronçons de 7-8 cm environ. En cours de cuisson (environ 5 à 10 minutes), ajouter les échalotes et l’ail (attention de ne pas brûler l’ail - ça modifie le goût de tout le plat, une petite amertume impossible à éliminer). Continuez ainsi jusqu’à ce que les poireaux deviennent bien fondants. Ajouter le cumin en poudre et bien mélanger. Ajouter les champignons coupės en lamelles pas trop fines. Continuez la cuisson jusqu’à ėlimination de l’eau des champignons. Laisser de côté.

Dans la même poêle, mettre l’huile et les joues de lotte coupées, à feu plutôt doux, en badigeonnant d’huile et en saupoudrant d’un peu de cumin+piment.
Lorsque les joues commencent à cuire, rajouter les blancs de poireaux et faire revenir à feu doux. Le poisson rend pas mal d’eau et le mélange des saveurs se fait à ce moment-là.

Accompagner de pommes de terre, de riz ou de nouilles de riz. J’ai fait cela avec des petites nouilles de riz et cela s’accordait parfaitement.

Un régal à manger avec un verre de Chenin blanc sec (comme celui, délicieux, des Champs Fleuris à Turquant de par exemple.[[ Chenin du domaine des Champs Fleuris qui est un vin de Saumur magnifique (sur facebook) produit par des vignerons en famille, des gens fort sympathiques (les familles Rétiveau et Rétif). Très bons vins à petit prix. (Achat des vins du domaine des champs fleuris sur le site braika.fr]. ]


[1Je n’utilise pas de poêle tefal car ça ne chauffe pas bien mais chacun fait ce qu’il veut ! J’ai mis pas mal d’huile (pas quelques c à soupe mais un bon 20 cl) et j’ai toujours fait attention que le fond de la poêle contienne toujours de l’eau chaude (c’est le principe même du « stir fry » chinois, de la cuisson des wok) ce qui permet de ne jamais brûler la friture tout en gardant un feu très fort et rapide (les chinois utilisent des feux à air pulsé pour augmenter la température, comme dans une forge de forgeron).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.