Rigasite

Accueil > Science,Technology, Policy > Classement pervers

Classement pervers

vendredi 21 mai 2004, par rigas

Ou comment les Chinois confirment que la Nature a horreur du vide : L’Université JIAOTONG a effectué un classement des grandes Universités au niveau mondial.

Une célèbre Université chinoise, l’Université Jiaotong a créé un classement mondial des Universités.

A la question pourquoi ce classement Jiaotong répond "car il n’en en avait pas". Et si les chinois en ont besoin c’est pour pouvoir envoyer des boursiers là où c’est le plus "top" ! Beaucoup de pays font cela, sous l’argument que le manque de moyens nécessite de concentrer ses ressources.

Cet argument de bon sens est fallacieux. Tout d’abord, au sein d’une université il peut y avoir des bons et des moins bons, selon des critères qui ne sont pas uniformes. Ensuite, même au sein d’un soit-disant "mauvais" département ou faculté, on peut trouver une équipe, un professeur, ou un groupe de chercheurs qui arrivent à mieux s’en sortir. Parfois même, grâce à la médiocrité ambiante, ils peuvent obtenir des moyens difficiles d’accès dans un environnement plus compétitif. Enfin, et surtout, le contact établi avec une université étrangère peut dépendre des intérêts locaux qui ne correspondent pas nécessaireemnt aux intérêts à l’étranger. Mais ces questions ne peuvent pas être examinées dans un classement.

Sur leur site, les concepteurs du classement insistent qu’il ne feront pas de classement disciplinaire, ni par départements. C’est donc une prime aux universités les plus diversifiées. De plus, au vu des critères de classement (publications et prix Nobel) on ne voit pas comment faire la différence entre enseignement et recherche, à moins de faire l’hypothèse que les deux vont de pair.

Ce genre de classement sert des objectifs qui se trouvent à mille lieux des préoccupations des universités. Il sert des objectifs de prestige. Mais comme tout classement il provoquera, s’il est effectivement utilisé, des comportements permettant de maximiser cet indicateur. Phénomène bien connu.

Le classement répond à un désir de "donner le meilleur à nos enfants". Personne ne peut nier cet objectif. Mais le mieux est-ce d’envoyer son enfant à Harvard ? Récemment, un des best-sellers chinois est un petit livre intitulé "Comment j’ai préparé ma fille pour aller à Harvard". Du berceau à l’Université. Chez nous se serait : je veux une maternelle qui fasse aussi prépa à Polytechnique !

La Chine, comme l’avait fait le Japon avant elle, met en place un système ultra-compétitif pour ses enfants. Pour le moment tout baigne, car toute l’économie est encore en forte croissance et tous, ou presque, pensent y arriver !

MAJ : voir la présentation de Renaud Debailly et Clément Pin, deux étudiants (2010), U. Marne-la-Vallée) sur les divers classement et leur enjeu.

Bon, trêve de plaisanteries. Où sont rangées les universités françaises ?

Seules les Universités Paris-6 (rang 65) et Paris-11 (rang 72) parmi les Universités françaises se trouvent dans les 100 permières de ce classement.

Quelquepart entre 102 et 151 l’ENS, l’université de Strasbourg 1, entre 152 et 200, le Collège de France (!), l’Université de Grenoble, Paris-7, Toulouse-3, Entre 201 et 250, Montpellier-2, entre 251 et 300 : Polytechnique, Bordeaux-1, Bordeaux-2, entre 301 et 350, l’ENS-Lyon, Lyon-1, Paris-5, entre 350 et 400, l’ESCP, l’U. Méditérranée, entre 401 et 450, les Mines de Paris, Aix-Marseilles-1, Nancy-1, entre 451 et 500, Clermont-Ferrand. Si, j’en ai loupé allez voir !


Xavier Chapuisat, ancien président de l’Université Paris 11- Orsay propose une analyse de ce classement. Il parle des faiblesses structurelles des universités françaises. Mais sur le fond seule une raison me parait expliquer cette faiblesse : le fait que la recherche en France a lieu essentiellement en dehors de l’Université.

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?