Rigasite

Accueil > Editos > Le Ceped est formidable

Le Ceped est formidable

lundi 13 avril 2020, par rigas

Le Ceped : un labo mobilisé au sujet de Codiv-19 sur les fronts qu’il connaît bien.

En dehors des projets de recherche (près d’une dizaine déjà) sur COVID-19, le Ceped est mobilisé sur les fronts qu’il connaît bien : la santé publique, le rapport local-mondial, les différentes formes de recherche participative, les rapports entre le dire et le faire, entre le savoir scientifique et l’action publique.

— > Voir les activités des chercheurs dans la presse sur le site du Ceped !

Le rapport entre science et politique, "en direct et à vif" avec Laetitia Atlani-Duault qui est membre du Conseil Scientifique.. Elle nous racontera plus tard ce qu’elle tire de cette expérience exceptionnelle. Dernièrement, je vois quelques mises au point nécessaires (ici sur FranceInfo).

Les chercheurs du Ceped et le réseau des partenaires font le point sur la diffusion de la maladie en Afrique centrale et de l’Ouest, au fur et à mesure. Ce suivi est essentiel.. A comparer avec les données mondiales qui remontent via ProMedMail. (Bulletin Promedmail du 12 avril toujours aussi inquiétant avec plus de 1 million 700 mille cas)

Valéry Ridde (Ceped) avec Elisabeth Paul (Univ Libre de Bruxelles) font le point sur la manière de mesurer l’ampleur de la maladie et aussi les effets des traitements (par exemple d’un traitement de la question autour de la chloroquine...) (The Conversation)

Dans ce même axe de recherche du Ceped, Fanny Chabrol avec deux collègues (Lucien Albert de Montréal et Valéry Ridde au Ceped) nous parlent des hôpitaux en Afrique (The Conversation)

Dans la même veine (mise en garde et vigilance), Fred Eboko met les choses au point dans le monde concernant la controverse sur les essais cliniques en Afrique.

MàJ : J’en profite pour signaler un excellent article de Jean-Paul Gaudilière sur les effets du COVID sur notre façon de penser la santé globale, et le partage Nord/Sud, et le besoin de repenser la gouvernance de la santé à l’échelle mondiale, une « santé globale » moins euro-centée, paru dans AOC le 2/4/2020 : Covid-19 et santé globale : la fin du grand partage ?.

Marcos Cueto, excellent historien des sciences (péruvien) à la Fondation Oswaldo Cruz à Rio de Janeiro, avait aussi contribué à ce débat : Covid-19 and Globalization Epidemics