Rigasite

Accueil > Cuisine > Une caponata, une vraie ! Aubergines cuites à l’huile et au vinaigre

Une caponata, une vraie ! Aubergines cuites à l’huile et au vinaigre

dimanche 3 mai 2020, par rigas

J’ai inventé l’année dernière "ma" caponata, c’était bon et beau mais ce n’était pas vraiment une caponata. Alors celle-ci, je garantis qu’elle est authentique. Enfin... elle est bonne quoi !

Je ne suis pas vraiment qualifié pour donner des gages d’authenticité bien qu’en cuisine, il y ait toujours des gens qui revendiquent l’authentique recette. Mais celle-ci est formidable et facile à faire.

Ingrédients

  • 4 grosses aubergines ou plus si elles sont petites (autour de 1kg d’aubergines). Les grosses aubergines ont des pépins, mais à Paris je ne trouve que cela. Les petites fines sont mieux.
  • 2 gousses d’ail ou plus
  • 3-4 tomates (ça dépend de leur taille) que j’épluche et épépine.
  • la recette parle de quelques branches de céleri
  • 1 c.à s. de câpres (pour moi c’est essentiel)
  • 1 c. à s. de sucre
  • 5 cl d’huile d’olive
  • 5 cl de vinaigre de vin (c’est le vinaigre qui distinguer la caponata des autres cuissons des aubergines).

On peut rajouter aussi des pignons, des raisins de Corinthe. Curieusement, la recette parle d’olives vertes, mais moi qui les adore je trouve ça peu nécessaire.

Préparation

D’abord lavez et coupez les aubergines en dés, les parsemer de sel, et les laisser dans une passoire entre 20 à 40 minutes, les rincer, les sécher.
Faire revenir les aubergines dans l’huile (pas trop, ce sont de vraies éponges) puis les poser sur du papier absorbant pour absorber l’excès d’huile.

Dans une grande poêle, faire revenir quelques minutes sans les brûler l’ail en morceaux pas trop petits (et le céleri si vous en mettez). Ajouter les tomates nettoyées et coupées en dés. Fer revenir un peu encore . Ajouter le sucre et laisser encore mijoter.

Puis ajoutez les aubergines, les pignons et raisins, et laisser cuire (10 à 15 minutes ou jusqu’à ce que les aubergines et le céleri soient cuits.
Une fois la cuisson finie, verser le vinaigre mélangé avec un peu de sucre et laisser cuire encore quelques minutes pour que ça fonde bien.

Salez, poivrez, décorez avec une jolie herbe aromatique (du basilic qui pousse sur ma fenêtre).

Ça se mange tiède ou froid. Ça se garde fort bien deux ou trois jours.

Je me suis inspiré d’une jolie recette de Mme Edda, une aixoise gourmande d’origine italienne (Un déjeuner au soleil)

Elle a une collection de recettes d’aubergines qui vaut le coup.

Bon appétit.