Rigasite

Accueil > Science,Technology, Policy > Les sciences hors d’occident. La monumentale collection sur la (...)

Les sciences hors d’occident. La monumentale collection sur la mondialisation (1996)

samedi 12 décembre 2020, par rigas

Puisqu’on parle beaucoup des nouvelles conceptions de la mondialisation, il est intéressant de revoir notre regard sur la mondialisation, l’eurocentrisme, le post-colonialisme à ses débuts c’est-àdire vers la fin du 20ème siècle.
Un des plus beaux échantillons est cette collection intitulée " Les Sciences hors d’Occident au 20ème siècle" issue du colloque pour le cinquantenaire de l’ORSTOM. Nous devons ce travail à Roland Waast, directeur de recherche émérite de l’IRD.

J’ai collecté les liens des articles publiés à partir de la Base Horizon Plein-textes de l’IRD. Ces documents sont accès libre. Les liens renvoient à la fiche documentaire qui pointe vers un fichier PDF.

Cette collection monumentale en version imprimée comportait 7 volumes. On peut télécharger le volume en entier ou les articles indépendemment les uns des autres.

1. Les conférences = The keynote speeches. (Volume 1 - 154 p.
2. Les sciences coloniales : figures et institutions = Colonial sciences : researchers and institutions. (Volume 2 - 353 p.
3. Nature et environnement = Nature and environment. (Volume 3 - 341 p.
4. Médecines et santé = Medical practices and health". (Volume 4 - 247 p.
5. Sciences et Développement = Sciences and Development. (Volume 5 - 298 p.
6. Les sciences au Sud : état des lieux = Sciences in the South : current issues. (Volume 6 - 332 p.
7. Coopérations Scientifiques Internationales = International Scientific Cooperation. (Volume 7 - 347 p.

VOLUME 1 : Les conférences = The keynote speeches

Balandier, G. Science transférée, science partagée. pp.11-16.

Halleux, R. Visages des sciences non occidentales dans l’historiographie au XXe siècle. pp.17-27.

Mann, J. La science, la transformation des paradigmes scientifiques et les droits de l’homme. pp.29-39.

Busch, L. and V. Gunter . Le Tiers monde est-il encore nécessaire ? Biotechnologie, robotique et fin de la Guerre froide. pp.41-61.

Salomon, J. J. Sciences et développement : pourquoi la quête est-elle incertaine ? pp.63-76.

Schwartzman, S. La coopération internationale en temps de crise. pp.77-86.

Oldham, G. La coopération scientifique internationale. pp.87-98.

VOLUME 2 : Les sciences coloniales : figures et institutions = Colonial sciences : researchers and institutions

Bonneuil, C. Auguste Chevalier, savant colonial : entre science et Empire, entre botanique et agronomie. pp.15-35.

Cotter, J. et M. A. Osborne . Agronomia afrancesada : the French contribution to Mexican agronomy, 1880-1940. pp.37-54.

Fargette, D., J. M. Thresh et J.-C. Thouvenel . La virologie des plantes en Afrique tropicale : les styles anglais et français. pp.55-68.

Ferrié, J. N. et G. Boëstch . La société de géographie du Caire à l’époque coloniale : mise en scène de la science et réseaux scientifiques. pp.69-78.

Lopez-Ocon, L. Les sociétés de géographie : un instrument de diffusion scientifique en Amérique latine au début du XXe siècle (1900-1914). pp.79-86.

MacLeod, R. Reading the discourse of colonial science. pp.87-96.

Worboys, M. British colonial science policy, 1918-1939. pp.99-111.

Bonneuil, C. et P. Petitjean . Les chemins de la création de l’ORSTOM, du Front populaire à la Libération en passant par Vichy, 1936-1945 : recherche scientifique et politique coloniale. pp.113-161.

Elzinga, A. UNESCO et the politics of international cooperation in the realm of science. pp.163-202.

Hours, B. Les ONG partenaires scientifiques ? [pp.vingt ans d’évolution de la coopération non gouvernementale pour le développement. pp.203-209.

Raina, D. et S. I. Habib . The structure of scientific exchanges in the age of colonialism : patronage, competition and rivalry. pp.211-222.

Sabrié, M.-L. Histoire des principes de programmation scientifique à l’ORSTOM (1944-1994). pp.223-234.

Saldana Machado, C. L’ORSTOM en action en Amazonie : décryptage et synthèse d’un dispositif de recherche. pp.235-250.

Arboleda, L. C. Cauchy en Colombie : mathématiques utiles ou mathématiques théoriques ? pp.253-258.

Crozet, P. Langue scientifique et fait national en Egypte à partir du XIXe siècle. pp.259-284.

Raj, K. Christian confessions and styles of science in nineteenth-century Bengal : their impact on the emergence of the social sciences in Britain. pp.285-297.

Kumar, D. The quest for identity in science and the seeds of decolonisation : India 1860-1920. pp.298-309.

Oursou, D. L’histoire en Afrique tropicale : centres de recherche, hommes, idées. pp.311-320.

Froment, A. Science et conscience : le combat ambigu de Cheikh Anta Diop. pp.321-341.

Khelfaoui, H. Styles de vie et styles de science : cas de la communauté scientifique de Boumerdès, Algérie. pp.343-353.

VOLUME : 3. Nature et environnement = Nature and environment.

Van der Schoor, W. J. Pure science et colonial agriculture : the case of the private Java Sugar experimental stations (1885-1940). pp.13-20.

Osborne, M. A. European visions : science, the tropics and the war on nature. pp.21-32.

Buchy, M. The British colonial forest policy in South India, a maladapted policy ? pp.33-58.

Bergeret, A. Les forestiers coloniaux français : une doctrine et des politiques qui n’ont cessé de "rejeter de souche". pp.59-74.

Kleiche, M. La professionnalisation des agronomes coloniaux français : l’Ecole de Nogent, 1902-1940. pp.75-91.

Buj, A. International experimentation and control of the locust plague : Africa in the first half of the 20th century. pp.93-105.

Lévêque, C. Les enjeux de la biodiversité après Rio. pp.109-125.

Drouin, J. M. La biogéographie : modèle unique ou histoire commune ? pp.129-140.

Chatelin, Y. Genèse, mutation et éclatement des paradigmes : le cas de la science des sols tropicaux. pp.141-154.

Grove, R. H. A historical review of institutional and conservationist responses to fears of artificially induced global climate change : the deforestation-dessiccation discourse in Europe and the colonial context 1500-1940. pp.155-174.

Sangwan, S. From natural history to history of nature : redefining the environmental history of India. pp.175-194.

Ruf, T. Cinq siècles de conflits sur l’eau dans les Andes équatoriennes : fondations de réseaux et partage de l’eau à Urcuqui. pp.195-221.

Christen, C. A. Tropical field ecology and conservation initiatives on the Osa peninsula : Costa Rica, 1962-1973. pp.223-241.

Palladino, P. The empire, colonies, and lesser developed countries as mirror : critical reflections on science for economic development in the colonial and post-colonial periphery, 1930-1970. pp.243-253.

Lévêque, C. La dimension internationale des questions d’environnement : table-ronde. pp.257-268.

Byé, P. Les accords de recherche en biotechnologie : apports et limites des interprétations économiques. pp.271-283.

Gözen, A. Emergence of plant biotechnology in Turkey : a long-term look on the conditions of diffusion of technologies in agriculture. pp.285-298.

Salles Filho, S. et M. B. Machado Bonacelli . Capacité technologique et investissements privés dans la biotechnologie agricole au Brésil. pp.299-316.

Davis, C. H. The Earth summit and the promotion of environmentally sound industrial innovation in developing countries. pp.317-340.

VOLUME 4. Médecines et santé = Medical practices and health

Naraindas, H. Poisons, putrescence and the weather : a genealogy of the advent of tropical medicine. pp.31-55.

Monnais-Rousselot, L. L’apport d’une colonie dans l’émergence de la médecine tropicale : le cas de l’Indochine française. pp.57-68.

Chiffoleau, S. L’invention des maladies endémiques : la formation du corps médical égyptien. pp.69-81.

Bocquet, J. P. et M. Molero . Une hypothèse originale : la transmission transovarienne des arbovirus de Finlay à nos jours. pp.83-88.

Löwy, I. Eradication de vecteur contre vaccination : la Fondation Rockefeller et la fièvre jaune au Brésil 1923-1939. pp.91-107.

Izmailova, E. S. The system of epidemic control in the USSR : short essay on its history. pp.109-118.

Lefebvre, E. L. L’ORSTOM au sein du mouvement tiers-mondiste : convergence, rupture et persistance. pp.119-142.

Texera-Arnal, Y. La recherche dans un institut universitaire du Vénézuela : anatomie et pathologie. pp.145-158.

Obregon, D. La construction sociale de la lèpre en Colombie, 1884-1959. pp.159-175.

Guénel, A. Entre Chine et Occident : place et rôle de la médecine traditionnelle au Viêt-Nam. pp.177-192.

Mazars, G. Maladies et médecine en Inde selon l’Ayurveda. pp.193-202.

Moretti, C. Savoir thérapeutique traditionnel face au savoir scientifique : traduction, transfert et/ou partage ? pp.205-210.

Cabalion, P. Ethnopharmacologie sous les tropiques : l’exemple de Vanuatu. pp.211-221.

Mann, J. Mise en oeuvre des programmes de santé entre Etats, organisations internationales et populations : table-ronde. pp.225-247.

VOLUME 5. Sciences et Développement = Sciences et Development.

Barrère, M. Chercheurs et citoyens : science et société : quelle raison partager ? pp.9-23.

Barrère, M. Faut-il au Tiers monde des sciences ou des techniques ? [pp.table-ronde. pp.29-41.

Leite Lopes, J. L’éducation scientifique est la base révolutionnaire du développement. pp.43-48.

Kaplan, D. Science et technology in a democratic South Africa : what has the new government inherited and what are the major policy challenges ? pp.49-66.

Inkster, I. Into the twentieth century : patterns in the relations between science, technology and the State during the early industrialisation process. pp.67-95.

Hill, S. Les atouts du petit joueur : comment tirer profit de la mondialisation de la technologie lorsqu’on est un pays en développement ? pp.97-112.

Levallois, M. et P. Calame . Difficile dialogue entre chercheurs et acteurs de développement : table-ronde. pp.115-128.

Fitzgerald, D. Who is developing whom ? Reflections on American science abroad. pp.131-138.

Ruffier, J. Savoirs, cultures et stratégies de communication dans les transferts de technologies. pp.139-151.

Kargon, R. et S. Leslie . Translating American models of the technical university to India and South Korea. pp.153-166.

Lara Rivero, A. A. Le transfert du savoir-faire technologique : les entreprises japonaises au Mexique. pp.167-178.

Oldham, G. Femmes, science, technologie et développement : table-ronde. pp.181-198.

Cauty, A. L’ethnoéducation en Colombie : un défi : enseigner les mathématiques en langues amérindiennes. pp.201-227.

Gerdes, P. On ethnomathematics and the transmission of mathematical knowledge in and outside schools in Africa South of the Sahara. pp.229-246.

Dos Santos Rodrigues, P. et L. De Meis . Challenges for science education in the western hemisphere : a Brazilian perspective. pp.247-257.

Lopès, M. M. Le rôle des musées, de la science et du public au Brésil. pp.261-274.

MacLeod, R. Museums in the Pacific : reflections on an "introduced concept" in transition. pp.275-280.

Parameswaran, M. P. Kerala sastra sahitya parishad : yesterday, today, tomorrow. pp.281-298.

VOLUME 6 : Les sciences au Sud : état des lieux = Sciences in the South : current issues

Arunachalam, S. Science on the periphery enriches mainstream science, but at what cost ? the case of ethnobotany. pp.29-50.

Braun, T. et A. Schubert . Power positions in science journals : their gatekeeping, demography, ecology and accessibility. pp.51-64.

Schubert, A. et T. Braun . Scientopography : world maps and charts based on scientometric indicators : a bird’s eye view on the metropolis and beyond. pp.65-72.

Chatelin, Y. et R. Waast . L’Afrique scientifique de la fin des années 1980 : approche bibliométrique : panorama général, stratégies nationales, champs thématiques. pp.73-90.

Coward, H. R. et R. R. Fresne . A bibliometric-based assessment of research activity in the People’s Republic of China. pp.91-112.

Gaillard, J. et B. Schlemmer . Chercheurs du Nord, chercheurs du Sud : itinéraires, pratiques, modèles : un essai d’analyse comparative. pp.113-135.

Verlet, M. Anthropologie et pouvoir : de la science de l’Empire à l’empire de la science. pp.137-150.

Callon, M. La privatisation de la science est-elle inéluctable ? pp.153-174.

Arvanitis, R. La science pour le développement est-elle une science publique ? pp.175-185.

Coward, H. R. Les coopérations technologiques dans le secteur privé. pp.187-210.

Halary, C. La mondialisation de la science post-soviétique. pp.211-227.

Schwartzman, S. Internationalisation, privatisation et séquence inverse. pp.229-233.

Ominami, C. Choix des politiques technologiques : une nouvelle optique. pp.235-236.

Harding, S. La science moderne est-elle une ethnoscience ? pp.239-261.

El-Kenz, A. Prométhée et Hermès. pp.263-282.

Krishna, V. V. La contestation de l’hégémonie techno-scientifique en Inde. pp.283-300.

Ragouet, P., T. Shinn et R. Waast . Sciences pour le Sud, sciences pour le Nord : l’Orstom et le CNRS : champs scientifiques et contrastes épistémologiques. pp.301-332.

VOLUME 7 : Coopérations Scientifiques Internationales = International Scientific Cooperation

Barré, R. et D. Chabbal . Les coopérations scientifiques Nord-Sud : caractérisation et dynamique d’ensemble. pp.25-38.

Narvaez-Berthelemot, N. et J. M. Russell . La continuité dans la collaboration scientifique internationale : le cas de la France et du Mexique. pp.39-52.

Miquel, J. et Miquel J.F. Les politiques de coopération scientifique et technique : quelques pays orientés vers les sciences de la nature. pp.53-67.

Eisemon, T. O. et L. Holm-Nielsen . Developing capacity for research and advance scientific training : lessons from World Bank experience. pp.71-94.

Darthenucq, A. Les programmes de collaboration scientifique et technique de l’Union européenne avec les pays en voie de développement. pp.95-99.

Fallenius, A. M. Research capacity building in developing countries : some comments based on SAREC’s experience. pp.101-106.

Koné, I. Contributions de l’Académie africaine des sciences au renforcement des capacités scientifiques et technologiques africaines. pp.107-116.

Levallois, M. Critères de choix des programmes de coopération : table-ronde. pp.119-143.

Cambrézy, L. Chercher ailleurs. [pp.droit d’ingérence scientifique ou partenariat partagé ? pp.147-153.

Velho, L. M. Assessment of international scientific collaboration in Brazilian Amazonia. pp.155-170.

Vessuri, H. Scientific cooperation among unequal partners : the strait-jacket of the human resource base : the Rockefeller Foundation in Venezuela in the 1940s. pp.171-185.

Khelfaoui, H. La coopération technique internationale : acteurs et institutions : le cas du pôle technologique de Boumerdès (Algérie). pp.187-201.

Cano, V. International co-operation patterns in EC funded projects. pp.203-218.

Gaillard, J. Les collaborations scientifiques Nord-Sud : un examen critique de huit programmes d’aide à la recherche. pp.219-253.

Eckebil, J. P. Collaboration entre les centres de recherche agricole du GCRAI et les systèmes nationaux. pp.257-276.

Fauquet, C.M., et Beachy, R.N. La coopération scientifique Nord-Sud en biotechnologie végetale : l’ILTAB un modèle parmi d’autres. pp.277-283.

Lattre-Gasquet, M. d. et J. F. Merlet . Les réseaux de recherche agricole en Afrique sub-saharienne : principales conséquences de l’adaptation de ce mode d’organisation à cet environnement. pp.287-308.

Fongang, S. et B. Guillot . Les activités du réseau EPSAT au Sénégal : un exemple réussi d’opération de recherche en partenariat. pp.309-316.

Charum, J., J. Granes et J.-B. Meyer . La récupération de l’intelligence scientifique expatriée : le réseau Caldas, une expérience colombienne. pp.317-329.

Gaillard, J. et J.-B. Meyer . Le brain drain revisité : de l’exode au réseau. pp.331-347.