Rigasite

Accueil > Grèce > Sur la Grèce : Livres de Françoise Arvanitis

Sur la Grèce : Livres de Françoise Arvanitis

lundi 30 août 2004, par rigas

Françoise Arvanitis, journaliste, écrivain vit en Grèce depuis fort longtemps. Elle a commencé à écrire des livres sur la Grèce en commençant par le plus simple, des ouvrages qui sont à la fois des descriptions du pays et de sa société, sous la trompeuse apparence de guides touristiques. Il est très agréable de les lire, car elle soigne les illustrations autant que le texte. Ce ne sont pas des livres de voyage, mais bien des invitations à comprendre le pays.

Trois quatre livres à ce jour :

Les Cyclades

(avec des parcours de navigation de Jacques Anglès, grand navigateur, et des infos sur la plongée sous-marine de A-S Bourhis-Pozzoli)

En compagnie de Françoise Arvanitis, le lecteur suit d’île en île les traces de voyageurs inspirés : Strabon, Pline ou Hérodote, Piton de Tournefort, Homère, dont le souvenir s’avive immanquablement à chaque escale. Ces emprunts répétés aux témoignages d’hier ne sont jamais artificiels : « A parcourir aujourd’hui les Cyclades, on est saisi, dès que l’on s’éloigne des centres d’activité contemporains, par un sentiment d’éternité tant les éléments fondamentaux du paysage cycladique sont restés inchangés depuis des milliers d’années ».

La Crète

Plantée au cœur de la Méditerranée orientale, face à l’Ιgypte et à la Libye, la Crète est d’abord terre de légende. Celle où naquit Zeus, dans une grotte profonde au pied du mont Ida. Et celle du Minotaure, monstre tragique et sanguinaire, enfermé dans son labyrinthe. Au royaume fabuleux de Minos, mythe et Histoire semblent se mêler inextricablement. Terre de paradoxes aussi. Une île sans doute puisqu’entourée d’eau de tous côtés, mais une île qui, de toutes ses forces vives, tourne le dos à la mer comme le montre Françoise Arvanitis en nous faisant découvrir les paysages sauvages : montagnes aux sommets escarpés, grottes, faune et flore ayant su résister au temps et aux destructions. Et à jamais terre de résistance : " la grande île ", comme l’appellent les Crétois, a affronté les millénaires d’une histoire, de bruit et de fureur, qui a marqué, par une succession infinie de guerres et d’occupations, le caractère des hommes et leur culture...
Au départ des grandes villes, l’auteur propose une série d’itinéraires hors des sentiers battus : des grands sites archéologiques aux vestiges vénitiens et ottomans en passant par les plus beaux monastères et les sites les plus remarquables de l’île qu’Homère affirmait " bénie des dieux "... Gilles Bordesoule enfin, guide le randonneur dans les sauvages gorges de Samaria et la côte Sud.

La Grèce des grecs


La Grèce ? Un petit pays trop lourd d’un passé que les Occidentaux se sont approprié et trop léger d’un présent méconnu. Dès l’origine donc, la Grèce " moderne ", créée en 1830, est un pays sacrifié par son histoire. Comment s’étonner que les Grecs aient développé une relation d’amour-haine avec ce fardeau du passé comme avec leurs parrains européens ? D’autant qu’en terme d’image, leur double filiation, antique et byzantine, à laquelle leur langue et la religion orthodoxe donnent consistance, ne leur a pas facilité les choses. Et pourtant... Malgré presque 40 ans de conflits idéologiques extrêmes (deux dictatures et une guerre civile entre 1936 et 1974), l’immense faculté d’adaptation de ce peuple inventif, avec sa diaspora et sa puissance maritime, n’a jamais été démentie. Et la Grèce a bel et bien réussi à se tailler une place au soleil.

Grèce, la nouvelle odyssée

Aux éditions Nevicata, avec Adéa Guillot

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?