Rigasite

Accueil > Science,Technology, Policy > Création de l’association "Chercheurs sans frontières" (Free Science)

Création de l’association "Chercheurs sans frontières" (Free Science)

dimanche 21 novembre 2010

L’association "Chercheurs sans frontières" (Free Science) vient de se constituer la semaine dernière à Paris.

Les textes sont disponibles pour le moment en anglais et en allemand sur le site : http://www.csf-free-science.org

Chercheurs sans frontières

La liberté de chercher, de penser et de s’exprimer n’est plus garantie nulle part. Les menaces s’accumulent à l’endroit des scientifiques : leur autonomie est moins bien assurée face aux puissances politiques et économiques, ils sont physiquement menacés dans certains pays et, ici ou là, la science n’a tout simplement pas droit de cité. Depuis longtemps, des sanctions touchent les chercheurs opérant sur des secteurs sensibles : censure, calomnie, dissuasion auprès des étudiants, refus des promotions, privation de crédits… Pour certains, l’obtention de moyens implique l’abandon de recherches à risque, induisant une dérive utilitariste de la recherche expérimentale. Les pressions se font maintenant plus pernicieuses : l’assignation en justice, nouveau moyen coercitif internationalisé, marque une montée du cynisme pour réduire les scientifiques au silence. C’est une véritable guerre contre les idées que mènent ceux qui ont le pouvoir économique et politique de les contrôler. La possibilité même d’une science libre est en danger. Nous ne pouvons plus ignorer ces menaces ni ces inégalités. Il est temps que la communauté des scientifiques s’empare de la protection et du développement de la recherche, quels que soient les pays et les disciplines concernés. En l’espèce, la conquête des savoirs va de pair avec la démocratie et impose de briser l’isolement individuel ou disciplinaire des scientifiques face à des forces qui les dépassent. Par cette action collective, ils préserveront leur dignité et leur intégrité.

Une association pluridisciplinaire, internationale et pluraliste doit fédérer les volontés et les moyens : mutualiste, elle apportera son aide juridique et financière aux chercheurs physiquement ou moralement en danger ; militante, elle s’efforcera d’imposer des conditions légales et pratiques favorables au travail scientifique ; humanitaire, elle oeuvrera pour une plus juste répartition des ressources, et ainsi pour le droit à l’éducation scientifique. En conjuguant les actions singulières de secours individuel et la défense générale de la cause de la science, cette ONG entend contribuer au progrès de la liberté de chercher et de penser à travers le monde.


Voir en ligne : Association chercheurs sans frontières

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.