Yahoo en Chine

Un jeune internaute de 37 ans, du nom de Shi Tao, a été arrêté par la police chinoise et condamné à 10 ans de prison. A la demande des autorités chinoises, Yahoo (dont le siège social se trouve à Hong Kong) a fourni les renseignements sur la personne qui se cachait derrière un pseudo et envoyait des messages défendant la liberté d’expression en Chine. L’attitude Yahoo est absolument révoltante. Bien que l’entreprise n’ait aucune obligation à répondre aux demandes des autorités, elle a malgré cela dénoncé cette personne. Son avocat a également été mis en prison avant la tenue du procès.

La peur de perdre des profits est plus grande que la volonté de défendre le droit à la liberté d’expression. Les entreprises occidentales en Chine se trouvent face à une étrange position, mais Yahoo ne fait certainement pas honneur à la défense des valeurs américaines !


Info de Xeni Jardin sur boing boing. Et article dans le LA Times.

Posté le 12 octobre 2005